Overdoses suite à l’abus de fentanyl: au Canada on tire déjà la sonnette d’alarme

218

Le Fentanyl est un opioïde, dont l’effet est 100 fois plus puissant que la morphine. Il est prescrit pour les personnes souffrant de douleurs chroniques très intenses.

Fragilisé par la mort de sa conjointe, qui avait un cancer, Alain Rochon s’est suicidé en mars dernier à Ripon, en Outaouais, en se collant près de 44 patch de Fentanyl.

Lise Fournel, une amie qui tient beaucoup à Alain, a confié au Journal de Montréal que le défunt voulais mettre fin à sa souffrance. Elle a également souligné le fait que les patchs de Fentanyl soient très accessibles.

Lise Fournel

D’autres gens se sont mobilisés aussi pour revendiquer la facilité d’accès aux opiacés. Le Coroner Pierre Fortin a imploré à l’Ordre des pharmaciens du Québec de resserrer le contrôle sur les opiacés et de concevoir une stratégie qui fait que les patchs d’opiacés utilisés sur prescription, soient retournés à la pharmacie après leur usage pour pouvoir en obtenir d’autres.

Exemple concret de la fiabilité des revendications, 45 villes ontariennes ont depuis mis sur pied un programme qui limite l’abus des opiacés. D’ailleurs, les élus ontariens ont voté en faveur de la mise en marche d’une système à la grandeur de la province cet automne selon la même source.

 

Laissez un commentaire