CoaguChek® INRange: autotest TP/INR pour les patients sous anti-vitamines K

374

Le groupe pharmaceutique suisse Roche lance un dispositif innovant, qui permet la mesure du niveau de coagulation chez les patients prenant les anti-vitamines K incluant l’acénocoumarol (Sintrom et Minisintrom) et la warfarine (Coumadine, Coumadin).

Cet appareil d’auto-mesure est également doté d’un paramétrage Bluetooth qui assure la surveillance des patients par leurs médecins à distance. En d’autres termes, ce test permet aux cliniciens de suivre en temps réel les données de leurs patients et de gérer les traitement d’une façon beaucoup plus meilleure tout en rectifiant les frais de la prise en charge.

Ce dispositif appelé « CoaguChek INRange », offre aux patients la possibilité d’effectuer le test à travers une simple piqûre au doigt, tel est le cas du glucomètre qui permet la mesure de la glycémie.

Un seul bémol, cette technique ne peut être utilisée qu’avec une valeur limite, pour laquelle il faudra compléter les résultats par une analyse au laboratoire.

Les anti-vitamines K

Les anti-vitamines K présentent le traitement de référence pour certaines pathologies, pour prévenir le risque thromboemboliques qu’elles peuvent encourir. Ce traitement devrait être utilisé dans les cas suivants: la fibrillation auriculaire (FA), l’embolie pulmonaire (EP), la thrombose veineuse profonde (TVP) et chez les patients portant une valve cardiaque mécanique.

Comme tout médicament, les anti-vitamines K présentent un effet indésirable très redouté: l’hémorragie. Pour cette raison, tout patient prenant les anti-vitamines K doit bénéficier d’une surveillance minutieuse, par le contrôle du niveau de coagulation, tout en mesurant le temps nécessaire pour coaguler, dit temps de prothrombine (TP/INR).

Laissez un commentaire