La fièvre Pokémon Go s’étend aux hôpitaux!

691

Depuis sa sortie, vers début juillet, la frénésie Pokémon Go qui a envahi le monde entier, a engendré des scènes de drôlerie bouffonne mais parfois dangereuses. Le joueur se glisse dans la peau d’un dresseur et part à la chasse des ces petits monstres virtuels. Ils sont partout, même à l’hôpital. Oui! Il semble que les structures sanitaires elles aussi, ne sont pas épargnées par ce nouveau modèle de « chasse ».

Amsterdam: un groupe de chasseurs apprentis a débarqué dans un hôpital pour choper un Pikachu ou un Bulbizarre

L’hôpital a dû faire face à une marée de chasseurs, venus pour chercher ces créatures virtuelles dans des zones interdites au public.

Ce fait a donné du fil à retordre au personnel de l’hôpital: «Nous ne voulons pas que les joueurs pénètrent dans les chambres des malades», a déclaré un porte-parole du centre d’enseignement médical d’Amsterdam.

Les responsables de l’établissement de santé ont essayé de résoudre ce problème qui a déclenché une grande ire entre eux. Pour ceci, il ont posté un tweet humoristique sur le compte Twitter officiel de l’hôpital, signalant que les Pokémons présents sur les murs étaient aussi malades pour pouvoir accueillir des visiteurs parfaitement inconnus, en référence aux chasseurs de Pokémons qui sévissent sur l’application de Nintendo selon DeutshNews.

Partages 0

Laissez un commentaire