Êtes-vous coupable? 5 Erreurs courantes que les nouvelles infirmières commettent

5240

Bien que quelques erreurs puissent causer des dommages à nos patients, la plupart d’entre elles présente une excellente source d’embarras. En regardant en arrière, vous allez certainement rire de vous-même pour avoir envoyé le compte rendu d’un patient au mauvais médecin en pleine nuit, ou d’emmener un parent bouleversé au mauvais endroit.

Si vous êtes une nouvelle infirmière, vous pouvez probablement trouver l’humour et l’apprentissage dans ces cinq erreurs courantes que nous pouvons tous commettre au début de notre carrière.

1- Appeler un patient par un faux nom

C’est l’une des erreurs les plus courantes, que la plupart des nouvelles infirmières commettent. Appeler le patient avec un nom incorrecte tout en lui parlant est une histoire, mais quand il s’agit de l’administration d’un médicament c’est toute une autre! Vous pouvez finir part lui donner le mauvais médicament au mauvais moment via une mauvaise voie.

[​IMG]

Leçon: Pour éviter cette erreur d’administration de médocs qui peut être fatale, il est essentiel que vous sachiez ce qu’on appelle « Rights of Drug Administration« . Demandez toujours le nom du patient et effectuez un double contrôle en vérifiant sa carte d’identité et son dossier médical. Même si vous connaissez bien le patient, il faut toujours demander et vérifier.

2- Donner des informations incomplètes au médecin

« Je me souviens de la première fois quand j’ai appelé le médecin traitant de l’un de mes patients. C’était extrêmement énervant pour moi que je devais répéter littéralement ce que je vais dire avant de composer son numéro. Quand il accrocha, je ne pouvais même répondre à sa première question parce que j’avais déjà oublié les résultats des analyses que je devrais normalement lui fournir. » a déclaré une infirmière novice.

Leçon: Si vous allez appeler le médecin, vous devez avoir le dossier du patient sous votre main ainsi que toutes ses analyses biologiques et radiologiques. Ceci est particulièrement important si vous allez appeler le médecin à 2h du matin! Avant d’effectuer cet appel, armez vous de tout ce dont vous auriez besoin pour que vous ne tombiez pas dans des situations embarrassantes!

3- Commettre une erreur médicale

La quasi-totalité des infirmières ont survécu à une circonstance pareille, au moins pour une fois. Malgré que certaines infirmières ont pu rattraper leurs erreurs avant la survenue de la catastrophe, il y a un petit nombre de cas qui ont abouti à des menaces mortelles.

Il existe plusieurs façons pour éviter de commettre une erreur médicale. Pour commencer, il ne faut jamais essayer de cacher l’erreur ou la camoufler. Car même si l’effet n’est pas instantanée, ça ne veut pas dire que l’affaire est réglée! Il faut assumer sa responsabilité et d’informer l’équipe soignante, l’infirmière en chef ainsi que le médecin traitant, car la sécurité du patient passe en premier.

4- Ne pas avoir toutes les informations sur l’état du patient

Certains patients ou leurs parents se sentent parfois intimidés et timides en voulant poser une question à l’infirmière mais en réalité espèrent la réponse du médecin traitant. Dans ce cas, préparez-ou à donner une réponse honnête! Si ou n’êtes pas sûrs de la réponse, poliment, vous leurs demandez d’adresser leur question au médecin traitant, ou vous pouvez aller recueillir plus d’informations sur l’état du patient et revenir vers eux avec plus de certitude.

[​IMG]

Souvent, les patients demandent l’infirmière pour l’administration de médocs. Si vous n’êtes pas parfaitement au courant du motif de la prise d’un tel médicament par un patient particulier, ce dernier ne vous donnera plus de confiance et ne vous trouve pas suffisamment crédible pour prendre soin de lui.

Leçon: Il faut rester à jour avec le plan de soins de votre patient. Pendant la journée, le médecin peut apporter des changements sur son régime alimentaire ou le timing ou la fréquence de la prise des médicaments par exemple. Ne donnez pas l’occasion au patient de vous informer de ces changements. Vous devez toujours rester en alerte!

5- Ne pas poser des questions

En tant que nouvelle infirmière, il est tout à fait normal de se sentir isolée, timide.. en particulier si vous travaillez en étroite collaboration avec des gens expérimentés. Malheureusement, ce comportement amène souvent à la survenue des erreurs évitables.

« Une fois on m’a demandé d’appliquer une sorte de pommade à un patient trois fois par jours. C’était pas trop claire pour moi, mais j’avais peur de demander plus d’explications au médecin traitant, car il pourrait penser ainsi que je suis une infirmière incompétente. Etant nouvelle au sein du service, j’avais pas l’intention de donner une mauvaise impression. J’ai fini par omettre le traitement », confie une infirmière se service.

Leçon: Il faut toujours poser des questions! Si vous n’êtes pas sûr de quoi que ce soit demandez de l’aide! Ne soyez pas quelqu’un de vaniteux! Si ous administrez un traitement pour la première fois, demandez de l’aide! L’expérience et la compétence, ça va arriver avec un tout petit peu de patience!

Et vous? N’hésitez pas de nous dévoiler vos premières erreurs?

N’hésitez pas de jeter un coup d’œil sur notre article qui traite la mème thématique: 5 erreurs que vous devez éviter lors d’un cathétérisme veineux périphérique

 

Laissez un commentaire