3 questions à poser au patient avant de mesurer sa tension artérielle

1019

L’hypertension artérielle résulte d’une hyperpression du sang sur la paroi artérielle. Elle présente un risque majeur d’accident cardiovasculaire. Des mesures hygiéno-diététiques, ainsi que des molécules pharmaceutiques permettent la plupart du temps de contrôler cette constante.

Avant d’effectuer la mesure de la pression artérielle, vous devez bien évidemment poser ces trois questions à vos patients:

1- « Vous vous êtes précipité pour venir ici? Avez vous effectué une activité physique avant ce rendez-vous? » Au fait, plusieurs facteurs peuvent influencer la mesure de la pression artérielle, de sorte que les patients doivent avoir du temps de se reposer avant de vérifier leur tension artérielle, et doivent être assis tranquillement.

2- « Avez vous pris vos médicaments? » Si les patients prennent des antihypertenseurs, il faut absolument le savoir. Le coût, les régimes complexes ainsi que les effets indésirables que cache ce type de médicaments, peuvent tous être des raisons pour lesquelles les patients arrêtent l’administration de leur médicament. Pour ceci, il faut aborder ce sujets avec les patients afin de les prévenir. Utilisez ces recommandations pour aider vos patient à être plus responsables pour prendre  leurs médocs convenablement.

3- « Quel régime suivez-vous et quelle activité physique pratiquez-vous? » Si un patient n’opte pas pour une alimentation saine et équilibrée ou ne pratique aucune activité physique, vous devez savoir pourquoi. Dans ce cas, vous pouvez l’orienter vers des communautés qui peuvent l’aider à bonifier son régime alimentaire et son activité physique. Expliquez à vos patients que le fait de manger des aliments sains et de pratiquer une activité physique peut abaisser la pression artérielle.

Vous pouvez trouver des conseils supplémentaires dans une checklist appelée «M.A.P. pour atteindre un contrôle optimal de la pression artérielle« , développée pat l’AMA, Johns Hopkins Medicine et  des médecins dans des zones pilotes à travers le pays afin d’améliorer le contrôle de la pression artérielle. La M.A.P demande aux médecins et aux équipes de soins à mesurer minutieusement la pression artérielle, agir rapidement et de collaborer avec les patients pour les aider à mieux contrôler cette constante vitale.

Partages 0

Laissez un commentaire