Les symptômes du cancer de l’ovaire que toute femme devrait connaitre

547

Quand le cancer de l’ovaire est détecté à un stade précoce, la femme aura une chance de survie de 80%. C’est une grande chance de s’en réchapper après cinq ans.

Malgré ça, on fait toujours face à un très grand calvaire. On prend l’exemple de l’Australie. Dans ce pays, environ 75% des femmes sont diagnostiquées à un stade très avancé, ce qui fait limiter les chances de survie. Malheureusement, pour 1500 femmes australiennes diagnostiquées, 1000 mourront de la maladie. Il est le cas dans pratiquement tous les pays du monde.

On pense alors qu’il est temps de changer cette horrible statistique, et maintenant, nous devons tous agir afin d’endiguer cette marée montante du cancer le l’ovaire.

Février est le mois de sensibilisation du cancer de l’ovaire. C’est une occasion pour discuter les signes et les symptômes de cette maladie. Nous devons nous éduquer pour que plus de femmes puissent détecter ce cancer le plus précocement possible.

Si vous ou une de vos proches présente des symptômes comme ceux-ci et qui persistent sur une période de quatre semaines, une consultation s’impose:

  • un saignement vaginal anormal
  • une masse sentie au toucher (palpable) dans le pelvis ou l’abdomen
  • mictions fréquentes (besoin d’uriner)
  • besoin pressant d’uriner (mictions urgentes)
  • constipation
  • troubles digestifs (brûlures d’estomac, nausées, gaz, difficulté à digérer..)
  • sensation de pression dans la région pelvienne ou abdominale
  • douleur aux jambes, au bassin, à l’abdomen ou au bas du dos
  • ballonnement abdominal
  • douleur lors des rapports sexuels

Ces symptômes prédisent un stade précoce du cancer de l’ovaire.

Lorsqu’on est à un stade avancé, l’abdomen devient extrêmement gonflé à cause de l’épanchement liquidien (ascite).

Laissez un commentaire