Lettre ouverte d’une infirmière en lutte

220

Clémentine, une infirmière âgée de 31 ans qui travaille à l’hôpital Saint-Louis à Paris, a cassé le silence et s’est révoltée contre les nouvelles conditions de travail inacceptables. Pour ceci, elle a adressé une lettre ouverte à Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui espère réorganiser les horaires de travail, pour le faire réagir.

Vous trouvez en vidéo la lettre de Clémentine.

Laissez un commentaire