Cytosponge, la nouvelle technologie pour dépister le cancer de l’œsophage

247

Le dispositif Cytosponge est une sorte de capsule qui permet de diagnostiquer le cancer de l’œsophage. Il s’agit d’une petite éponge de 20 mm de diamètre comprimée dans une gélule soluble.

Le patient avale la gélule avec de l’eau, celle-ci se dissout dans l’estomac libérant ainsi l’éponge.

Après cinq minutes environ, le professionnel de la santé fait sortir l’éponge, le long de l’œsophage, tout en tirant sur le fil, rattachée d’emblée à l’éponge. Constituée d’un tissu maillé légèrement abrasif, l’éponge fait prélever des cellules tout au long de l’œsophage.

Les cellules collectées sont ensuite utilisées pour diagnostiquer le cancer de l’œsophage. Au fait, l’analyse du prélèvement se fait par coloration immunohistochimique  afin de dépister le biomarqueur validé en tant qu’indicateur de l’œsophage de Barett, le Trefoil factor 3 (TFF3).

L’œsophage de Barrett ou syndrome de Barrett présente le stade précurseur de l’adénocarcinome œsophagien. Par le moyen du dépistage, il est possible de surveiller les personnes atteintes, et de les traiter afin de procéder à l’exérèse des cellules anormales et limiter ainsi le risque d’apparition du cancer de l’œsophage.

Ce nouveau test peut remplacer l’endoscopie, qui est inconfortable, trop chère et qui ne peut pas détecter tous les types de cellules cancéreuses. En effet, cette nouvelle méthode est à la fois moins pénible pour le patient et moins coûteuse que le dépistage habituel.

La capsule a été testé avec succès sur plus de 2000 patients. Les chercheurs visent à effectuer plus de tests avant la production du dispositif

Laissez un commentaire