Maigrir sans effort est désormais possible avec le régime dissocié

524

Ce régime constitue une classe à part, car il ne se base ni sur le nombre de calories ni sur la quantité de lipide ou glucide, il repose sur l’idée que l’association de certains aliments ou certaines classes d’aliments, dans le même repas, voire dans la même journée, fait grossir.

download (2)

Selon William Hay, créateur de ce régime, le système digestif ne permet pas l’assimilation correcte des glucides et des protéines en même temps car l’acidité nécessaire à l’absorption de l’un n’est pas la bonne pour l’absorption de l’autre. A partir de cette constatation, les aliments seront classés en deux grandes familles, les aliments qui augmentent l’acidité (le poisson, les œufs, la viande et tous les aliments à base de glucide)  et ceux qui la réduisent (les légumes et les fruits).

regimes-dissocies-decouvrez-les-700x434

Plusieurs types de régimes dissociatifs existent afin de s’adapter au mieux à votre quotidien et vos besoins:

      • Le régime Montignac : Les résultats de ce règime sont plus surprenant chez les hommes que chez les femmes. Il vous permet aussi de réguler votre taux de cholestérol, d’insuline et de triglycérides, permettant ainsi de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires. Ce régime s’intéresse à la qualité des aliments et leurs comportements au niveau de la physiologie de la digestion. Il prend en considération les effets induit sur le métabolisme ainsi que sur les hormones. Les sucres industriels sont totalement bannis, avec une préconisation des aliments riches en fibres, les sources de protéines maigres (volaille, poisson) ainsi que les bons gras (huile d’olive extra vierge). Deux phases sont indispensables pour ce régime : la première phase prend fin en atteignant le poids désiré et qui consiste à la suppression totale des sucres à l’exception du fructose ainsi que le bannissement des aliments à index glycémique élevé.

    Lors de la première phase il est impératif de manger dissocié, le duo glucides-lipides,            viennoiseries, frites, quiches ou noix sont à exclure. Le fromage peut être consommé, mais   pas sur du pain. Protéines animales et féculents doivent être séparées lors des repas. En      revanche, les protéines et les lipides peuvent être consommés ensemble. La deuxième    phase est plutôt l’acquisition d’une hygiène alimentaire correcte et responsable à vie. Cette  phase permet les combinaisons alimentaires, le vin peut être modérément consommé ainsi  que les noix et les graines mais les sucres concentrés et les aliments à IG élevé sont exclus à vie.
L’index glycémique pour mieux maigrir :Afin de bien réussir son régime Montagnac il faut être aux aguets quant aux aliments à index glycémique élevé. L’index glycémique (IG) est un paramètrepermettant la classification des aliments contenant des sucres (glucides), basé sur leurs effets sur la glycémie après deux heures de l’ingestion. Nous parlons d’un aliment hyperglycémiant que si son IG dépasse les 50. La forte hausse du taux de glucose sanguin va solliciter d’avantage la sécrétion de l’insuline qui le stockage de l’excès du glucose sous forme de graisses.

  • Le régime Antoine: il s’agit d’un régime assez particulier, sur une période d’une semaine permettant la perte d’environ 3 kilos. C’est un régime radical se basant sur un déséquilibre profond du métabolisme. Il consiste à ne manger qu’un seul type d’aliments mais à volonté, par jour. Par exemple, consommez la viande le lundi, les fruits le mardi, les féculents le mercredi, les légumes le jeudi, les poissons le vendredi, le laitage le samedi, les œufs le dimanche. Ce régime abouti très vite à une lassitude alimentaire, saturation de l’appétit, dégoût des aliments surconsommés et donc son grand avantage est de développer l’effet « coupe-faim » De ce faite, les apports énergétiques sont très faibles et donc une perte de poids est assurée.Pour ce type de régime il faut faire très attention aux carences!
  • Le régime Shelton : Ce régime se base sur la consommation d’une seule catégorie à volonté durant les repas. L’idéale pour ce régime est un petit-déjeuner composé exclusivement de laitages,un déjeuner comprenant uniquement des viandes et/ou des poissons,et un dîner fait de fruits et de légumes. Ce régime bien qu’il soit dissociatif, est régie par 7 règles «de bonne conduite» que son inventeur a imposé.

 Le-regime-Shelton-pour-perdre-du-poids

   La première étant celle des combinaisons alimentaires qui stipule que les protéines se combinent avec les légumes, et jamais avec les féculents, ces derniers avec les légumes, les fruits ne peuvent être consommés que seuls et il faut garder en tête que les matières grasses font retarder la digestion. La deuxième règle détermine le temps nécessaire entre la consommation des différentes classes alimentaires ainsi, 4 h sont requises entre un repas de protéines et celui de féculents ou fruits, 2 h entre les fruits et protéines, féculents ou légumes, alors que pour un repas composé de féculents ou de protéines qui contiennent plus de 30% de matières grasses, il faut patienter 7 h. en respectant ces règles vous respectez le cycle normal du corps. La troisième règle quant à elle interdit la consommation de fruits acides et sucrés ensemble. Une autre règle permet l’ingestion des jus de fruits avec les fruits. En revanche, les jus de légumes doivent être consommés avec les protéines, les légumes et les féculents. Il y a aussi une règle pour les légumes qui stipule que les légumes se combinent avec les protéines et les féculents. Une sixième règle suggère que le lait se consomme seul. Et pour finir la septième règle pousse à boire au minimum 1.5 l d’eau par jour.

Le cycle normal du corps : Le cycle du corps humain selon le Dr. Shelton divise la journée en trois phases, les suivre permettra une bonne hygiène de vie:

  • 4h – 12h : phase d’élimination
  • 12h – 20h : phase de consommation
  • 20h – 4h : phase d’assimilation

Note de fin :

Les études menées sur les effets des régimes dissociatifs, montrent que même si la perte de poids est visible, il ne reste pas plus efficace que ceux hypocaloriques classiques. Ils peuvent même l’être moins car sur le long terme, ce type de régime est beaucoup plus difficile à gérer sur le plan psychologique et social.

Partages 0

Laissez un commentaire