L’Oréal sort de la norme et imprime de la peau humaine vivante en 3D

111

Afin d’impressionner sa clientèle, les fondateurs de la marque internationale l’Oréal sortent de la norme et décident depuis 2013, de ne plus tester leurs produits cosmétiques sur des animaux. Les tests sont depuis, réalisés sur des tissus humains cultivés en laboratoire. Ces tissus sont en fait générés à partir des tissus provenant des interventions de la chirurgie plastique. Etant une grande marque qui aurait besoin de très grandes quantités de peau humaine, l’Oréal a recouru à une start-up américaine Organovo chargée de l’impression 3D afin d’industrialiser la fabrication de la peau humaine.

3008851-poster-iver

L’approche théorique de la procédure est bien simple: une bio-imprimante projette un liquide qui contient des cellules vivantes, dans le but de générer du tissu humain. Cet appareil a déjà une appellation: NovoGen Bioprinting, et l’Oréal espère bien pouvoir finaliser bientôt les réglages afin de pourvoir mettre en marche l’utilisation de cette création dans moins de 5 ans.

3d-bioprinting-moving-beyond-2d-cell-culture_4

https://youtu.be/C2DrtvEHDZU

Partages 0

Laissez un commentaire