L’anesthésie locorégionale

1032

 

L’anesthésie locorégionale est une alternative de l’anesthésie générale. Pour certaines interventions chirurgicales, le choix du patient est un facteur important qui peut être pris en considération. Pour d’autres interventions, le choix du type de l’anesthésie dépend uniquement des considérations médicales.

peridurale-1-7721-pf

L’anesthésie locorégionale est préférable dans certaines situations médicales: en cas d’insuffisance respiratoire, chez la personne âgée ou encore chez la femme enceinte lors d’une grossesse à terme.

Il existe plusieurs types d’anesthésie locorégionale:

– L’anesthésie péridurale ou rachidienne qui permet l’anesthésie du bas du corps.

– L’anesthésie par bloc nerveux périphérique:  Le nerf peut être bloqué au niveau de son tronc, on peut ainsi anesthésier toute une jambe par exemple.

– L’anesthésie par bloc nerveux périphérique: Le nerf peut aussi être bloqué au niveau de sa racine, on peut alors anesthésier une partie de la jambe.

L’anesthésie générale et l’anesthésie locorégionale ont à peu près les mêmes effets: éviter la douleur et produire un relâchement musculaire qui facilite le travail du chirurgien.

Les effets secondaires d’une anesthésie locorégionale sont principalement: nausées, chute transitoire de la tension artérielle, ou encore des difficultés à uriner dans la période post-opératoire immédiate.Des maux de tête ou des troubles respiratoires peuvent également apparaître mais c’est rarissime.

Laissez un commentaire