Le jeûne préopératoire

881

Les produits anesthésiques servent à endormir le patient. Mais ces produits ont également d’autres effets qui ne doivent pas vous échapper en tant qu’anesthésiste, tel que l’abolition du réflexe de la toux.

En fait c’est le réflexe qui empêche le contenu de l’estomac de passer dans les poumons lors du vomissement. De même, il est important de savoir que les produits anesthésiques ne dépriment pas le centre de vomissement (au niveau du tronc cérébral). Le liquide gastrique peut alors passer dans les poumons après le retrait de la sonde d’intubation, endommager les alvéoles et brûler les muqueuses. Médicalement parlant, c’est le syndrome de Mendelson, le nom du médecin qui l’a décrit pour la première fois en 1946.

Donc le jeûne préopératoire consiste à interdire la consommation d’aliments  6 heures avant d’entrer au bloc opératoire. La prise des boissons sans alcool et non gazeuses est autorisée jusqu’à 2 heures avant l’anesthésie.

Laissez un commentaire